Actualités

26/05

Loi Sapin, les artisans sont contre !

Le projet de loi Sapin sera examiné à l’Assemblée Nationale à partir du 6 juin prochain. Il comporte plusieurs mesures néfastes pour les artisans :
• une remise en cause envisagée de certaines qualifications ;
• une suppression du stage préalable à l’installation dans les 30 premiers jours de la création ; 
• un doublement du plafond du chiffre d’affaires des auto-entrepreneurs (soit 65 800 euros).
Auditionnés devant les députés de la commission des affaires économiques, la CGPME, Artisans de notre avenir et la FFB ont rappelé leur ferme opposition à ces dispositions qui, sous couvert de modernité, concourent à une dévalorisation de l’artisanat.
"Fiers d’être artisans" s’insurge contre ce qui constitue un retour en arrière. Après la création du compte pénibilité, l’instauration de commissions régionales paritaires pour représenter les salariés des petites entreprises, encore des mesures qui vont à l’encontre des intérêts des petites entreprises. Des amendements seront proposés pour revenir à un texte conforme aux intérêts des artisans.